07 août 2010

LA PLANETE DES SINGES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Là-bas où le soleil se lève, il est une petite planète en danger: comme les grands cèdres de l'Atlas, la communauté des Macacus Sylvanus est en survie...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Macaque de Barbarie est présent au MAROC dans la région d' AZROU ainsi qu'en Algérie où il est protégé dans des parcs nationaux. C'est le seul primate, avec l'homme, à s' être implanté en Europe. Une petite colonie a même existé en Allemagne. Une autre reste accrochée, comme les anglais, au Rocher de Gibraltar. Les femelles entretiennent de forts liens d’amitié dès l’adolescence. Dès qu’elles deviennent mères, les amies deviennent encore plus complices. Les bébés sont cajolés et auscultés par les mères durant de longues heures. Les femelles choisissent librement leurs multiples partenaires au sein du groupe. Les mâles dominants sont en principe prioritaires mais tous les mâles peuvent s’accoupler.
Ces derniers ne sont donc jamais certains de leur paternité et dans le doute, ils se montrent attentifs avec les nouveaux-nés. A Gibraltar, le principal ennemi du Macaque est le rapace. Les mâles dominants surveillent en permanence le rocher. Ils savent que les rapaces ne rateront pas une occasion de s’emparer d’un bébé laissé sans surveillance. Au Maroc et en Algérie, les principaux prédateurs sont surtout, à part l’homme, les chacals et les renards.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La communauté de Macacus Sylvanus ne compterait plus aujourd'hui que 15 à 20 mille individus. Elle aurait régressé de 50% depuis les années 70. Là-bas où le soleil se couche, au-dessus des vénérables cèdres rescapés de la forêt d'Azrou, la nature est en danger. Protégeons-la, respectons-la.

 

ThierryKarine

***

*

Posté par chiloedream21 à 18:47 - Permalien [#]